Mes pensées Mes histoires Ma vie

Transparence

Je veux être honnête envers moi-même. En fait, je veux et je souhaite plein de chose. Comme tout le monde. C’est ce qui fait de moi un être humain, avec les qualités et les innombrables défauts que ça implique.

Je veux une relation amoureuse qui me coupera le souffle par son intensité. Je veux avoir envie de mon copain à chaque fois que l’occasion se présentera. Je veux être follement amoureuse.

Ce qui est loin d’être le cas. Car, rien ne se passe comme dans un livre. Ce qui fait que j’ai de plus en plus de mal à lire des livres romantiques (pour adulte). Comparée aux héroïnes des romans, je me trouve froide. Je n’ai pas toujours envie de mon copain, souvent je dois faire semblant que c’est le cas. Bien sur, sur le fait j’ai du plaisir mais à la base… j’ai dû faire comme si pour en arriver au stade d’être excitée.

Est-ce que ça veut dire que je n’aime pas mon copain ? Ou Est-ce que je suis aussi froide que ce que je pense ?

Toujours des questions mais rarement une réponse. Surement parce que la réponse ne me plairait pas.

Mais j’ai dit plus haut que je veux être honnête, pour une fois. Ce qui n’est pas facile.

Ma conclusion ? Je ne suis pas froide au lit. Loin de là.

Je me souviens d’un gars avant que je rencontre le père de mon fils. Avec ce gars, on était même pas ensemble. Mais c’est fou ce qu’il me faisait de l’effet ! On avait à peine fini que j’avais déjà envie de recommencer ! Encore et encore ! Je me souviens comme si c’était hier de la sensation que j’avais eu lorsqu’il était entré à l’intérieur de moi… C’était comme si son sexe me caressait de l’intérieur… Comme si il avait juste ce qu’il fallait pour me faire grimper au rideau. Je me sentais bien entre ses bras. On a pourtant couché deux fois ensemble. Une journée et la suivante. Ce fut tout.

Je n’arrive pas à oublier. Ma plus belle relation sexuelle à vie. Pour le moment, du moins.

Mon copain n’est pas mal non plus. Mais il ne prend pas le temps de découvrir mon corps. Quelques préliminaires et on en vient à l’essentiel. Il a toutefois réussie à me faire devenir femme fontaine… Honnêtement, je ne suis pas sure d’aimer ce fait. Lui, il adore carrément. Moi, je ne sais pas trop. Ça fait très cochonne, dévergondée pour moi.

Bref. Je ne suis pas froide.

Il ne me reste que la conclusion. Mon copain me fait moins d’effet. Je ne l’aime plus. Je crois.

Parfois je l’aime, je sens que je l’aime. Et d’autre fois… j’ai juste envie qu’il passe la porte et que ça soit fini entre nous deux. De quoi rendre une femme dingue !

Le problème est là. Je ne sais pas ce que je veux… Mais je m’en approche.